roussanne-cuilleronSamedi soir dernier nous nous sommes retrouvés à Tain l’Hermitage pour fêter l’anniversaire de Pascale. Nous avons donc convié quelques amis et plusieurs belles bouteilles ont été ouvertes autour d’un apéritif dînatoire. Parmi elles se trouvait une de mes trouvailles du printemps dernier: une Roussanne de chez Yves Cuilleron. Plutôt hésitant quant à mon attrait pour le style du domaine, je suis néanmoins désireux de découvrir ce mono-cépage que j’apprécie tant et au rapport qualité/prix plus qu’intéressant dans la région (moins de 10€ TTC).

A l’ouverture, le nez pulpeux de framboise et de craie me fait penser à un vin de la région de Chablis. Mais très rapidement, et grâce à une attaque à la fois onctueuse et saline, un style rhodanien  typique des appellations Crozes-Hermitage ou Saint-Péray se dessine clairement. Loin des caractères opulents et marqués des élevages parfois outranciés, la bouche offre ici une belle intensité. On distingue de beaux amers, quelques notes exotiques et une finale légèrement caramélisée. Le vin de plaisir par excellence!

1